La voie de l’initiation spirituelle : revenir chez soi

Original2 copie

« … Il y a donc bien différents niveaux vibratoires. Il y a, si on se réfère à la doctrine judéo-chrétienne toujours très imagée, celui des anges, celui des archanges et encore celui des séraphins, et d’autres encore. Notre conscience, évolutive, vibre à l’un de ces niveaux vibratoires. Nous rêvons de nous y reconnecter, car là se trouve notre sentiment d’unité. Nous y sommes chez nous. Lorsque nous atteignons le plan vibratoire qui est le nôtre, nous nous sentons en harmonie, dans le point-instant.

Il existe un chemin pour y retourner de notre vivant, au cours de sa vie terrestre. C’est la voie de l’initiation spirituelle. C’est la voie qu’emprunte l’aspirant qui part à la rencontre d’Isis et dont il soulèvera peut-être le voile. C’est celle du sage hindou qui passera une grande partie de sa vie à méditer dans une grotte, puis peut-être ensuite à enseigner. C’est celle de ce philosophe grec, comme Pythagore, parti plus de vingt ans suivre l’enseignement des initiés et des grands prêtres d’Égypte, de Sumer ou de Babylone, avant d’enseigner à son tour en Occident. C’est celle du jeune Indien d’Amazonie, qui aura appris au cœur de la forêt le pouvoir des plantes et des énergies, et qui aura certainement bu, avant cela, de l’ayahuasca, une drogue pour les Occidentaux, un breuvage sacré qui expanse la conscience pour le chaman averti.

Mais c’est aussi, de nos jours, la voie choisie par cet.te inconnu.e qui, quel que soit l’endroit sur la planète, tout en assurant les responsabilités de son quotidien, orientera toute son énergie et ses choix de vie vers la recherche de la réponse à cette simple question : Qui suis-je ?

Le chemin initiatique est ouvert à chacun et chacune. C’est cependant une voie exigeante qui implique un travail sur soi continu, sincère et authentique… »

Laurence Baranski, extrait de « La mort n’est pas la fin », Flammarion, 2019

Je me pose une question : est-il possible d’emprunter cette voie dans le monde du business et des entreprises ?