Les nouveaux ingrédients de la métamorphose humaine

Photo sarlatLes sociétés occidentales sont matérialistes. Résultat : nous vivons aujourd’hui en déficit de spiritualité.

Ce déficit peut être difficile et pesant à vivre. C’est ainsi que nous sommes de plus en plus nombreux à chercher à nous reconnecter à la part de notre nature oubliée : celle du sensible, du subtil et du cœur.

De leur côté, les nouvelles sciences, notamment les sciences quantiques, nous offrent depuis quelques années un autre regard sur la vie, la mort, l’esprit, la conscience, le temps… Leurs hypothèses et découvertes rejoignent à bien des égards les enseignements spirituels des traditions de sagesse.

Des ponts se dressent aujourd’hui entre science et spiritualité. Une nouvelle vision de la vie est en train d’émerger. Elle fait apparaître de nouveaux espaces pour être, vivre et aimer…

La quête grandissante de spiritualité au sein de nos sociétés est un vrai phénomène de société. Cette quête a de multiples portes d’entrée. Elle bouscule toujours nos connaissances, certitudes, et croyances. Il reste encore de nombreux tabous culturels à lever pour élargir véritablement notre champ de vision et de perception… et vivre autrement ensemble, en société. Nous sommes en chemin…

La métamorphose qui nous attend, et dont les prémices sont déjà là, est avant tout une métamorphose du regard que nous portons sur nous-mêmes et sur la vie. C’est avant tout une métamorphose humaine.

Pour en savoir plus sur les conférences que je propose, je vous invite à me contacter. Avec plaisir pour échanger avec vous autour de ces sujets transformateurs…