Inspirateur

« Quelle motivation peut alors découvrir l’homme de demain s’il veut assurer la survie de son espèce ? …

Cette motivation, qui restera toujours la recherche du plaisir, il faut apprendre à l’homme à en trouver l’assouvissement non plus par l’acquisition seulement de connaissances professionnelles, non plus par une promotion sociale établie suivant les règles de la dominance hiérarchique professionnelle, mais dans la créativité, dans l’obtention d’un pouvoir politique par classes fonctionnelles (Note LB : sous-entendu des fonctions et contributions réelles), et dans l’acquisition d’une information généralisée…

Il faut motiver l’homme de demain pour qu’il comprenne que ce n’est qu’en s’occupant des autres, ou plus exactement des rapports des hommes entre eux, de tous les hommes quels qu’ils soient, qu’il pourra trouver la sécurité, la gratification, le plaisir…

Nous entrons dans une ère où toutes les « valeurs » anciennes établies pour favoriser la dominance hiérarchique doivent s’effondrer.

Les règles morales, les lois, le travail, la propriété, tous ces règlements de manoeuvre qui sentent la caserne ou le camp de concentration ne résulte que de l’inconscience de l’homme ayant abouti à des structures socio-économiques imparfaites…

L’avenir que nous proposons paraît trop beau pour être réalisable. Et cependant, une réflexion logique permet de trouver des arguments solides pour affirmer qu’il demeure possible. »
Henri Laborit, La nouvelle grille.


****

Le biologiste iconoclaste Henri Laborit a été et reste un de mes maîtres à penser.

Nous avions avec Jacques Robin inséré cette citation de lui dans « L’Urgence de la Métamorphose » écrit en 2007.


Plus tard, j’ai hésité à reprendre cette citation en me disant que c’était un peu fort tout de même. Eh bien non, aujourd’hui je pense que ce n’était pas trop fort, et que le Dr Laborit était bien un visionnaire.


Alors je mets cette citation ici, aujourd’hui, pour partage. Merci Monsieur 🙏

Publié par Laurence Baranski

Changement Transformation Métamorphose