Un appel à la douceur

Je voudrais ce matin faire tout simplement un appel à la douceur. 

Ces derniers jours, j’ai pu constater autour de moi combien de personnes ont du mal à traverser la période actuelle. 

Ce sont des personnes sensibles, intelligentes, et conscientes. Mais le brouillard économique, social et relationnel environnant est pour certaines très dense et difficile à traverser. Avancer par temps de brume n’est pas facile. 

J’ai la chance d’être entourée d’ami.e.s et d’une famille ouverte, dans le respect des autres, de leurs pensées et décisions. Je mesure à quel point c’est précieux. Qu’il est précieux de placer la douceur des relations et le cœur avant tout chose. Je remercie la vie de ce cadeau. 

J’y suis certainement pour quelque chose puisque notre posture personnelle conditionne notre environnement et crée notre réalité. Mais je vois bien que les autres autour de moi, de leur côté, font de même. 

Nous sommes co-responsables et c’est ensemble que nous créons un espace de paix où il est toujours possible d’être soi, d’être apprécié.e et d’apprécier, d’imaginer, de rêver. 

La période que nous traversons ensemble est très particulière. Fragmentée, incompréhensible et déstabilisante, elle est aussi violente. 

Puissent nos cœurs s’ouvrir toujours plus pour accueillir dans l’instant, instant après instant, la beauté et la puissance de la vie, et l’amour de l’autre. 

Pour ce qui est de la suite, je suis à titre personnel convaincue que nous sommes les cellules imaginales de nouveaux mondes en émergence qui sauront se régénérer à la lumière de nos cœurs et à la cohérence de nos consciences. 

Pour l’heure, nous sommes toutes et tous pris dans un mouvement qui nous échappe. 

Mais nous sommes ensemble, main dans la main, même à distance. Plaçons la douceur au-dessus de tout. Soyons toujours plus nombreux et nombreuses à faire cela. 

Publié par Laurence Baranski

Changement Transformation Métamorphose