Ce que vous êtes est aussi important que ce que vous faites

4-dimensions--2

J’ai récemment vu sur un bus une affiche avec cette phrase en commentaire qui disait en substance : « ce que vous êtes est aussi important que ce que vous faites ». Il s’agissait je crois, mais je n’en suis plus certaine car c’est l’idée qui a capté mon attention, d’une publicité pour une banque.

Nous savons généralement ce que nous faisons.

Mais savons-nous qui nous sommes ?

Si l’on en croit cette affiche publicitaire, la vie, même en entreprise et dans le monde des affaires, nous invite dorénavant à répondre à la question « qui suis-je ? » ! Mais qui suis-je ?

Un être biologique ? Un être pensant ? Un être émotionnel ? Un être spirituel ? Un peu tout cela à la fois…

Figé à tout jamais, tant mon équilibre est à présent stable ? Ou bien en constante évolution ? Si tel est le cas, où en suis-je aujourd’hui de cette évolution ?

Lesquelles de mes 4 dimensions, physique, intellectuelle, émotionnelle, et spirituelle s’expriment le plus aujourd’hui dans ma vie professionnelle ? Lesquelles sont en attente et en demande d’expression et d’expansion ?

Lesquelles de ces quatre dimensions de moi-même viennent le plus nourrir mes relations aux autres ? Les relations à moi-même ?

Au fond, est-ce que cela me convient ?

Et, question qui n’est pas si inutile que cela lorsqu’on vit en société : est-ce que cela convient aux autres ?

Voici quelques-unes des questions que l’on peut se poser à l’occasion d’un bilan de vie professionnel ou dans le cadre d’un coaching. Ces questions interrogent autant notre être social, affectif, que notre être profond. Qui plus est, elles nous transforment en élèves de Socrate, ce philosophe qui nous invitait, il a près de 2 500 ans, à nous connaître nous-même.